Gran Turismo Sport : Reglement

Esport European League Gran Turismo Sport
PlayStation League
Règlement détaillé des phases finales de la
compétition

Février 2018

1. Généralités et rappels sur la compétition

Le Championnat est ouvert à tous les pilotes majeurs résidant en France, sans restriction de niveau ou d’appartenance à une équipe.
L’inscription aux qualifications en ligne est gratuite, aucun droit d’entrée n’est exigé, les participants doivent simplement être préalablement équipés du matériel nécessaire aux qualifications (notamment, le jeu). Les dotations mises en jeu seront offertes sans contrepartie financière et/ou matérielle. La compétition Esports European League se déroule sur le jeu de référence Gran
Turismo Sport début 2018. Les qualifications se sont terminées le 03 février 2018. Les 8 meilleurs pilotes au classement se sont qualifiés pour les phases finales de la compétition, et vont concourir aux côté de 4 invités pour tenter de décrocher la victoire à l’issue de 12 émissions. Les dates de tournage des phases finales en studio ont été communiquées aux pilotes.
Pour retrouver le détail du déroulement des qualifications, rendez-vous sur le site
PlayStation League (​www.PlayStationLeague.fr​).

2. Validation de l’inscription des qualifiés aux phases finales
Par son inscription et sa présence, chaque joueur s’engage à respecter le règlement présent, dans sa totalité.

● Une inscription pour les phases finales sera considérée comme valide et complète dès lors que le pilote aura communiqué l’intégralité des informations demandées par le biais du questionnaire et explicitement accepté le règlement.
● Attention : dans le cas où nous n’aurions pas de réponse ou une réponse incomplète de la part d’un des pilotes le​ jeudi 8 février à 19h​, un autre pilote serait malheureusement repêché.
● Convocation pour l’enregistrement et pénalités en cas de retard :
○ Rappel des dates de tournage des phases finales de la compétition : les 15 et 16 février 2018
○ Adresse du tournage :
■ Videlio, 141 Av des Grésillons 92230 Gennevilliers
■ Lien Google Maps :
https://www.google.fr/maps/place/141+Av.+des+Gr%C3%A9sillons,+92230+Gennevilliers/@48.9185026,2.3059056,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x47e66f3e3bdaf613:0x8921bfc0228b5c21!8m2!3d48.9185026!4d2.3080943
■ Transports en commun : RER Ligne C, Gare des Grésillons
○ Accueil et enregistrement des pilotes : entre 9h et 9h30 au plus tard le 15
février

3. Triche et comportements indésirables
Toute tentative de triche, de quelque nature qu’elle soit, sera immédiatement sanctionnée par une exclusion immédiate du/des pilote(s) incriminés et d’une annulation de la prise en charge des frais de transport et logement par la production.
L’Esports European League Gran Turismo Sport a pour objectif de mettre en valeur l’univers de la simulation automobile et ses meilleurs pilotes, nous vous invitons à en donner la meilleure image possible au grand public qui suivra l’émission pendant 12
semaines !
Vos futurs sponsors seront probablement en train de vous regarder et la première choseà laquelle ils pensent est l’image de leur marque.
Le respect entre pilotes est un impératif pour ce tournoi. Tout propos ou comportement déplacé entrainera l’exclusion immédiate du pilote. Pour plus de détails concernant les comportements indésirables et les sanctions pouvant être prisse par le corps arbitral, reportez-vous à la rubrique concernée
ci-dessous.

4. Déroulement des phases finales
Les phases finales seront jouées en 12 manches correspondant à 12 émissions.
Le calendrier détaillé des épreuves et des conditions de course est mis à disposition des pilotes à l’avance. La production se réserve cependant le droit de modifier et d’adapter ce calendrier en cas de nécessité, ou de mise à jour du jeu Gran Turismo Sport.
Le règlement ci-présent a pour but d’établir une liste des règles et réglages qui encadrent les courses des phases finales du championnat. Il doit donc impérativement être respecté par tous les participants.

a. Objectif des 12 manches :

Manche 1 (émission 1) :
– Présentation des 12 joueurs
– Première épreuve en meilleur temps au tour permettant de constituer 2 groupes homogènes de 6 joueurs
– Groupe A : #1 ; #4 ; #5 ; #8 ; #9 ; #12
– Groupe B : #2 ; #3 ; #6 ; #7 ; #10 ; #11
– Les pilotes vont jouer 5 courses par groupes : les 2 premières courses par groupe et classement des pilotes par groupe

 

Manche 2 (émission 2) :
– Suite des 5 courses par groupes pour le Groupe A : les pilotes courent les 3 dernières courses et gagnent des points à l’issue de chacune des 5 courses
– A l’issue de ces 5 courses, les 6 pilotes sont classés de 1 à 6

Manche 3 (émission 3) :
– Suite des 5 courses par groupes pour le Groupe A : les pilotes courent les 3dernières courses et gagnent des points à l’issue de chacune des 5 courses
– A l’issue de ces 5 courses, les 6 pilotes sont classés de 1 à 6

Manche 4 (émission 4) :
– Les 12 pilotes sont alors regroupés, la grille est constituée rang par rang sur la base des points : les deux premiers sont comparés, celui qui a engrangé le plus de points part en pole position, et ainsi de suite ligne par ligne
– 3 Courses à 12, classement par points et élimination d’1 joueur à l’issue des trois courses

Manche 5 (émission 5) :
– 3 Courses à 11 et élimination d’1 joueur

Manche 6 (émission 6) :
– 3 Courses à 10 et élimination d’1 joueur

Manche 7 (émission 7) :
– 3 Courses à 9 et élimination d’1 joueur

Manche 8 (émission 8) :
– 3 Courses à 8 et élimination d’1 joueur

Manche 9 (émission 9) :
– 3 Courses à 7 et élimination d’1 joueur

Manche 10 (émission 10) :
– 3 Courses à 6
– qualification directe de 5 joueurs pour la finale
– élimination d’1 joueur

Manche 11 (émission 11) :
– 3 Courses de dernière chance en guise de repêchage pour les 7 pilotes
éliminés
– Qualification d’1 joueur pour la finale et élimination définitive des 6 autres

Manche 12 (émission 12) :
– Première course à 6 (5 qualifiés directs + 1 repêché), 1 pilote éliminé
– 2e course à 5, 1 pilote éliminé
– 3e et dernière course à 4

L’intégralité des courses sera joué sans paramétrage des véhicules et avec équilibrage des performance.

b. Liste des circuits et des catégorie de voitures :
Voir le conducteur

5. Points d’attention particuliers du règlement – Arbitrage et sanctions en cas de problème
a. Grands principes

L’arbitrage sera effectué à huis-clos et se voudra le plus proche possible de la vie réelle
Les pilotes souhaitant signaler un problème et/ou porter une réclamation devront alerter un arbitre en levant la main
Chaque cas sera traité par un à trois arbitres de la compétition. L’arbitre principal pourra intervenir sur demande des autres arbitres ou des personnes impliquées afin de rendre son verdict.

L’arbitrage mis en place prévoit un panel de sanctions pour les fautes, les erreurs et les
manquements au Règlement, divisées en deux catégories :
– les sanctions de points, et les pénalités de place

Les sanctions de place ne peuvent s’appliquer qu’en course, alors que les sanctions de points peuvent viser n’importe quel mauvais comportement, que ce soit sur la piste ou en dehors, peu importe le moment de la compétition. Les sanctions de points seront modélisées par des rangs et un nombre de points différents suivant la gravité de la faute, alors que les sanctions de place seront modélisées en déclassements, de places, de courses, ou de manches. Les arbitres peuvent également, en vertu de leurs pouvoirs, déposer une réclamation contre n’importe quel pilote en cas de mauvais comportement. Une course est considérée comme terminée uniquement quand toutes les réclamations ont été traitées, et donc quand toutes les sanctions ont été appliquées. Une réclamation qualifiée d’abusive sera pénalisée de 10 points à l’encontre du réclamant. Les arbitres traitant cette réclamation doivent cependant tous être en accord sur cette sanction, si ce n’est pas le cas, la réclamation devra être traitée comme n’importe quelle autre. Chaque partie pourra s’exprimer pour donner son point de vue et faire part de son
ressenti sur l’action ou les actions concernées, mais seule la décision des arbitres peut clôturer une réclamation, pas les avis de chaque parti. Une fois rendu, le verdict entraîne l’application immédiate des sanctions et des pénalités
décidées. Le non respect des arbitres et des autres parties (pilotes et entourage) sera systématiquement sanctionné et pourra donner lieu à une disqualification directe.

b. Liste des pénalités et sanctions prévues
Les comportements dangereux, de même que les coupages, seront sanctionnés par des déclassements, que ce soit d’une ou plusieurs places, ou d’un déclassement de toute la course, voire de la manche si nécessaire. Les pénalités de points serviront à pénaliser les joueurs ayant commis une faute, qu’elle soit sur le circuit ou en dehors. Le total de points d’un pilote pourra devenir négatif.

Rang I : – 5 points
Rang II : – 10 points
Rang III : – 15 points
Rang IV : – 25 points

Rang V : – 40 points

Le classement général individuel est le seul classement qui sera pris en compte pour l’attribution des dotations mises en jeu.
Les points attribués selon la position d’arrivée à chaque course seront notifiés dans le règlement ainsi que sur le site de la compétition. Le cumul des points de chaque course donne la position finale des pilotes dans le classement général, à l’issue de la manche.

Barême des points en course :
● 1​er ​: 25 points
● 2​e ​: 18 points
● 3​e ​: 15 points
● 4​e ​: 12 points
● 5​e ​: 10 points
● 6​e ​: 8 points
● 7​e ​: 6 points
● 8​e ​: 4 points
● 9​e ​: 2 points
● 10​e ​: 1 point
● 11​e ​: 1 point
● 12​e ​: 1 point

 

c. Code de conduite et cas particulier
ATTENTION : si un cas de figure venait à manquer, c’est bien entendu le jugement des arbitres qui ferait jurisprudence.
Les points d’attention ci-dessous viennent en complément des décisions et sanctions prises par le jeu lui-même.
Coupages
La règle appliquée est celle du jeu lui-même, celle-ci étant suffisamment bien élaborée pour permettre le bon déroulement des courses et ne pas laisser la porte ouverte à des comportements et trajectoires qui pourrait créer un avantage.
Sur le principe, la règle des coupages de la FIA est appliquée, ce qui implique que tant qu’il y a au moins un pneu sur la piste (les lignes font partie de la piste), la voiture n’est pas considérée en situation de coupage.
L’organisation ne sanctionnera pas tant le nombre de coupages réalisés que le gain de temps.

En cas de coupage et de pénalité appliquée par le jeu, le pilote devra impérativement veiller à ne pas effectuer son ralentissement à un endroit du circuit qui pourrait gêner l’un de ses concurrents, quitte à attendre un endroit propice dans le tour en cours. Les
logique d’équipe et les calculs malintentionnés seront pris en compte et lourdement sanctionnés, le règlement se voulant absolument dissuasif, ayez-le bien en tête. Il se peut qu’un pilote ayant fait de très légers coupages durant toute la course ne soit
pas sanctionné si le gain de temps est minime, c’est le jeu lui-même qui l’estime.

Priorité
La voiture qui est devant est prioritaire. Qu’elle soit plus lente, moins agile, moins performante ou qu’elle soit en difficulté, c’est à la voiture souhaitant effectuer un dépassement de savoir s’adapter pour trouver le moyen de dépasser sans commettre de
fautes ni toucher la voiture à dépasser.

Changements de ligne
Lors du départ de la course
– AUCUN changement de ligne n’est autorisé.
– Toutefois, les dépassements sont autorisés tant qu’ils ne mettent pas en danger
le reste des pilotes.
Par la suite,
– les changements de lignes en virages sont interdits lorsque les voitures sont côte-à-côte de même que les changements de ligne multiples en ligne droite sont strictement interdits (ayant pour but d’empêcher la voiture poursuivante de prendre l’aspiration ou de dépasser).
– Ces changements de lignes multiples en ligne droite peuvent s’avérer dangereux, notamment à l’abord d’un virage, avec les effets d’aspiration soudains et de déventement.

Contacts
Les contacts sans dégâts qui n’engendrent pas de modification du classement en course ne seront pas considérés comme une faute et ne seront pas sanctionnés.
– Il s’agit généralement de frottements de portières, de rétroviseurs ou de poussées légères entre pare-chocs. Toutefois, les contacts à répétition sont à éviter.

Freinages

La voiture poursuivante doit savoir évaluer la distance qu’il convient d’observer avant les freinages. Quel que soit le moment où freine la voiture qui se trouve devant, si la voiture qui est poursuivante venait à créer l’accident, elle en sera a priori seule responsable. Cependant, les responsabilités peuvent varier au cas par cas, il conviendra bien entendu d’analyser en détail le replay en cas de problème si un pilote venait à contester la décision prise par le jeu lui-même.

Blocages
Les blocages avec ou sans accident (freinages volontaires en ligne droite ou portions rapides, zig-zags, tassement dans l’herbe ou contre un mur, etc.) seront considérés comme des attitudes d’anti-jeu et entraineront un déclassement complet des pilotes pour la course ayant recours à ces gestes
– Les blocages avec accidents seront assortis en plus d’une pénalité lourde
– Ici aussi, les logiques d’équipes et les calculs seront fortement prises en compte
par le corps arbitral, nous vous demandons d’y faire très attention
– Il y aura une forte probabilité pour que la sanction prenne la forme d’une
exclusion du pilote, voire des pilotes indirectement avantagés.

Retours en piste
Les retours en piste doivent s’effectuer sans risque d’accident. Cela implique qu’aucune voiture sur la piste ne soit présente à l’instant du retour sur la piste ou très proche. Les trajectoires « idéales » ne sont pas les trajectoires « obligatoires » ou « prioritaires ».

En cas d’accident
En cas d’accident, selon la gravité, il est demandé aux pilotes concernés de savoir sécuriser leur conduite afin de ne pas gêner les autres pilotes. Lorsqu’un pilote commet une faute, une erreur ou un raté, si cela lui profite par rapport à une autre voiture, il doit ralentir suffisamment pour annuler le gain de temps, et rendre la place et faire preuve de Fair-Play si dépassement il y a eu.
Ces pénalités sont décidées par le jeu lui-même.Si tel n’était pas le cas et qu’il y avait réclamation, un ralentissement décidé par le joueur lui-même pendant la course serait fortement valorisé par le corps arbitral s’il devait y avoir réclamation. Encore une fois,
cette compétition met fortement en valeur le fair play des pilotes.

Abandon
Un abandon de course entraîne une dernière place en course. Il est entendu par abandon le fait de quitter la course. Un pilote ne roulant pas mais s’arrêtant sur le bord de la piste jusqu’à la fin de la course sera donc classé devant un pilote qui aura quitté la
course.
Les courses seront hébergées en local sur un serveur privé, si bien qu’il ne devrait pas y avoir de déconnexion.
Par conséquent, une déconnexion involontaire ne sera pas considérée comme un abandon de course.
Un « ragequit » d’un pilote sera sanctionné, car il s’agit d’une attitude antisportive.

Porter une attaque appuyée aux freinages n’est pas interdit, mais si un accident survient alors que la voiture devant se contente de simplement suivre sa trajectoire, ce sera la voiture qui attaque qui sera considérée comme responsable. Évidemment, cette généralité connait des exceptions qui seront étudiées au cas-par-cas dans le contexte lors de la course. Il convient aussi de parfois savoir s’avouer vaincu lorsqu’un pilote porte une attaque et démontre une agilité à dépasser dans les conditions mentionnées dans le présent document.
Le pilotage agressif sera sanctionnable et considéré comme de l’anti-jeu si l’agressivité est notable et/ou de longue durée :
– s’appuyer, même légèrement, dans les virages
– ou pousser même sans dégâts
– ou encore refermer toutes les portes à un pilote notoirement plus rapide
Cela ne veut pas dire qu’un pilote ne peut pas défendre sa position : cela doit être fait de manière non agressive. Enfin, lors des qualifications ou des courses, il est strictement interdit de faire demi-tour, peu importe le moment, peu importe la raison.

Comportement entre pilotes
En cas d’insultes, de propos violents, colériques, injurieux ou insidieux, les arbitres excluront immédiatement le ou les joueurs impliqués. Evitons tant que faire se peut cette situation.

Communication et respect des autres pilotes
La communication dans le chat de jeu ou dans la consoles est interdite entre les courses.
Il est demandé à chacun de respecter le silence et la concentration des pilotes durant la course.

De la même manière, en fin de course, lorsque les premiers sont arrivés et que des pilotes sont encore en course, il est primordial de respecter les joueurs et de garder le silence. Tout manquement à cette règle de fair play sera évidemment sanctionné.

Dotations à l’issue de la compétition :

Le grand gagnant remporte l’intégralité des 5.000€ de cashprize
Le second remporte la sublime montre Tag Heuer Connected Modular 45 (d’unevaleur 1 650 € TTC)
Le troisième remporte un bundle PS4 Edition limitée GT

Remerciements :

Merci à C8 et KidoProd de mettre en lumière les simracers fans de Gran Turismo Sport
Merci à PlayStation de propulser cette compétition et de permettre aux joueurs
passionnés de s’exercer depuis des années sur la licence mythique qu’est Gran Turismo
Merci aux pilotes et aux équipes qui se sont impliquées dans la définition du format détaillé de cette compétition
Merci aux arbitres et au staff qui ont oeuvré dans l’ombre, ainsi qu’à toutes les équipes techniques sans qui cette compétition n’aurait pu voir le jour et finir en apothéose.

 

Twitter
Newsletter